Au survol de l’East-Coast : une autre facette des Etats-Unis

Entre villes mythiques et nature démesurée, la côte Est des Etats-Unis est un cocktail de destinations. New York est un incontournable certes, mais il serait dommage de réduire la beauté de l’Est à une escapade dans la Big Apple. Cette région jouit d’autres attraits tout aussi intéressants. De Philadelphie à Boston, en passant par Washington, ces métropoles lèvent les voiles sur les moments forts de l’histoire de l’Amérique. Leurs offres culturelles méritent tous les superlatifs et valent qu’on s’y attarde.

Premier voyage à l’Est : une halte à Seattle

Avec les longues plages sauvages de Cape Cod à la Nouvelle-Angleterre et les musées de Philadelphie, il est  difficile de conseiller les touristes quant au chemin qu’ils doivent emprunter. Mais s’il s’agit d’un premier voyage, la plus grande ville de Washington est un passage obligé. Seattle, évoque tellement de choses. Les cinéphiles penseront aux « Nuits de blanches à Seattle », les fans de musiques citeront Nirvana ou Jimi Hendrix, les férus d’histoire parleront d’Underground Tour sous Pionner Square  et les autres diront que c’est le berceau de Microsoft. En réalité, elle est tout cela, mais elle est surtout une ville verte, colorée et écologique qu’on aime au premier contact. Pour découvrir toutes ses merveilles, il suffit d’aller au Pike Place Market, un marché centenaire qui sent bon les fleurs  où les fameuses pattes de king crabe donnent l’eau à la bouche. Ils sont d’ailleurs parfaits pour un petit déjeuner afin de mieux attaquer la journée de visite.

Avant de prendre le vol vers Seattle, il convient de consulter un guide de voyage aux USA, à l’exemple d’avenueusa.info. Ces sites fournissent des informations utiles sur les meilleurs endroits à ne pas rater en Amérique, ainsi que les préparatifs essentiels avant de voyager à ce pays.

À la découverte des autres centres d’intérêt de Seattle

Pour sortir de l’ambiance pittoresque de son marché et découvrir ses monuments, il suffit de remonter jusqu’à la 5 th Avenue et prendre le Monorail qui conduit vers Seattle Center. Ayant plus de cinquante ans, ce train très futuriste à l’époque de sa construction montre aujourd’hui des traces de son temps. Mais qu’importe, il a le mérite de bien fonctionner et son aspect vintage fait de l’œil aux touristes. Il donne un point de vue différent sur l’une des artères les plus fréquentées de Seattle. Arrivé en centre-ville, c’est en grimpant au sommet de la Space Needle qu’on arrivera à la percer à jour. Du haut de ses 184 mètres, la tour offre une vue panoramique sur toutes les banlieues de la métropole. La péninsule Olympique, le mont Rainier et la chaîne  des montagnes des Cascades sont tous à portée des yeux. Il suffit de redescendre pour visiter le centre d’art de Chihuly Garde and Glass, l’Experience Music Project, la fondation de Bill Gates et Pionner Place.

 

Voir aussi:

Leave a Reply